Autoconstruction maison en ossature bois

Le projet MAISON

Les étapes

 

Les parpaings et les pilotis


Le garage sera en terre plein. Je fais donc 5 rangs de parpaings, puis remblai et dalle béton.
La maison reposera sur les pilotis et sur un côté du garage.

Les parpaings du garage






Les fondations sont sèches, GO!

Je commence par un petit côté, le nord. Règle alu et niveau.

Le cordeau pour aligner

Passage des gaines

Ca avance doucement

Il fait très chaud, il faut protéger le ciment du soleil. J'arrose aussi les parpaings et les fondations pour ralentir le séchage.

2ème rang

3ème rang

Grand renfort aujourd'hui, Michel, Evan et Kilian. On termine le 3ème rang, et on pose les angles au laser. Ainsi, il me reste à tirer un cordeau et c'est de niveau.

J'ai emprunté un lapidaire aux maçons d'à côté pour découper les U de chainage.

Impossible de faire un angle au marteau, ça casse

4ème rang terminé

Fin du 5ème rang, le U pour le chainage

Ferraillage

Coffrage du seuil de la porte de service, 2 cm plus bas à l'extérieur pour faire une pente.

La porte de garage. Merci Alex pour les serres-joint!

J'ai fait le béton pour le chainage tout seul. Je n'ai pas eu le temps de prendre des photos. Voici le résultat le lendemain avant le décoffrage.

Ca fait haut, mais la route remontera beaucoup. Je ne voulais pas d'un garage plus bas que la route (risque d'innondation).

Les pilotis de la maison


Les pilotis sont 30 cm plus bas que le garage. Ils porteront de gros madriers de 30 cm! La dalle de la maison sera donc à la même hauteur que le garage, hormis la hauteur de l'OSB et du revêtement.




Je scelle le 1er élément de niveau

Au laser, je marque la hauteur finie.

Découpe au lapidaire. La ferraille fait 3 cm de moins.

J'ai ensuite rempli les plots en faisant le béton à la bétonnière. Quelques heures de boulot, mais économie par rapport à une toupie avec le tapis. Pas le temps de prendre des photos, j'ai terminé juste avant la pluie. Voici le résultat le lendemain.

J'ai remis de la terre aux pieds des poteaux à la brouette. Ca colle, c'est lourd, vive la pluie!

L'étanchéité du garage


Si j'avais su... les maçons font ça dès le dernier rang terminé: l'enduit d'imperméabilisation. J'ai voulu faire les plots pour qu'ils aient le temps de sécher avant de faire le plancher.
Des fois, il pleut... Des douves autour du garage, c'est sympa. J'ai vidé au seau, nettoyé au jet, re-vidé, épongé avec des chiffons et...re-pluie ! Je recommence :(


Les douves avec encore un peu d'eau

L'enduit d'impérméabilisation terminé (2 couches croisées). Il peut pleuvoir... euh non!


Etape précédente: Les fondations | Etape suivante: Le plancher bois




Généré par POFL - Aucune garantie n'est apportée aux informations du site. Sauf mention contraire, vous êtes libre de copier ce site tant que vous en indiquez la provenance.